Des nouvelles du Centre Romero – octobre 2018

Des nouvelles du Centre Romero – octobre 2018

À l’occasion de notre brunch-bénéfice, le Père Jacques Giroux a tourné un court vidéo dans lequel il donne des nouvelles du Centre Romero.

Portrait des rénovations effectuées au cours de la dernière année, présentation du projet de jardins scolaires MAREA VERDE avec des jeunes des écoles des quartiers de Nandaime et appel à la solidarité en ces temps plus durs.

46234912_326848748098209_5773167006308106240_n

Participez à notre brunch-bénéfice cet automne!

Participez à notre brunch-bénéfice cet automne!


affiche brunch 21 octobre 2018_détail-page-001Notre brunch-bénéfice annuel est de retour cette année avec une formule plus familiale et dans une salle plus grande!

Nous tenterons ensemble de nous unir dans un esprit festif et chaleureux afin d’envoyer un message d’espoir aux gens de Nandaime.

– Maquillage pour les enfants et table pour bricoler
– Des nouvelles du Nicaragua
– Du temps pour jaser entre nous
– Un espace découverte de produits équitables (café, cartes de Noël, bracelet)…

MENU

Oeufs, saucisse, jambon, bacon, petites patates rissolées, pain et confiture , fève au lard, café , jus d’orange, yogourt, granola , fruits, chocolatines…

PRIX

45$ adulte (inclus reçu d’impôt de 30$)
20$ prix spécial pour les ancien.nes stagiaires/ étudiant.es (Apportez une photo de votre stage au Nicaragua en guise de preuve!)
Gratuit pour les 10 ans et moins.

RÉSERVATION AVANT LE 16 OCTOBRE

spirale@groupe-spirale.org
418 523 6006

LIEU

Centre Durocher -salle 102
680 Rue Raoul-Jobin
Ville de Québec,Québec
G1N 4N1

Spirale et la situation au Nicaragua

Spirale et la situation au Nicaragua

[Mot du président du conseil d’administration de Spirale]

Bonjour sympathisantes et sympathisants de Spirale,

Depuis le début des événements qui secouent le Nicaragua, nous avons constaté comme vous toutes et tous que la mort de plus de 200 personnes et les blessures subies par plus d’un millier de citoyennes et de citoyens dans ce pays avec lequel nous entretenons des liens amicaux depuis 30 ans, est une plaie béante difficile à guérir. Notre silence jusqu’ici en était un de réflexion sur les choses à mettre en place pour soutenir le mieux possible notre partenariat historique avec un organisme local qui voit sa mission d’aide et d’animation auprès des enfants et des familles mis en péril par l’impossibilité d’organiser des stages finançant essentiellement cette mission, dans un tel contexte socio-politique, c’est pourquoi nous allons vous exposer, à la suite de ce texte, notre stratégie de soutien dans l’immédiat.

 

Robert Nolet, pour le conseil d’administration de Spirale

[Rétrospective des événements]

Depuis le 18 avril 2018, la situation est alarmante au Nicaragua exposant la population déjà appauvrie à des conditions de vie plus que précaires. Bien que les violences soient concentrées dans certaines villes, notamment Masaya et Managua, le pays en entier est paralysé par la crise sociale qui survient : barrages routiers et routes barrées, approvisionnement limité dans les villes (argent, nourriture, etc.), milliers de mise à pied, peur, deuils…

Deux mois et demi après les premiers soulèvements de la population le 18 avril dernier, le peuple nicaraguayen dresse un bilan macabre : entre 220 et 309 morts (selon cet article de Radio-Canada) vies fauchées jonchent le terrain pavé de ses revendications.

Voici une rétrospective des événements à travers quelques articles qui traitent du sujet pour vous permettre de vous faire une tête sur ce qui se trame.

D’avril 2018 à aujourd’hui…

[Le Monde : Cinq dates pour comprendre la crise ]: https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/06/14/manifestations-meurtrieres-au-nicaragua-cinq-dates-pour-comprendre-la-crise_5315224_3222.html

Juillet 2018

[5 juillet 2018 – La Presse : La rue qui n’a pas peur de son président, un dossier de Marc Thibodeau, journaliste envoyé au Nicaragua] : http://mi.lapresse.ca/screens/da5ab06e-5143-49c8-8d31-1804c8c5f4b7__7C___0.html

 

[Appel à la solidarité ] 

Une stratégie de soutien vous sera proposée par Spirale sous peu. Merci de restez à l’affût.

 

 

Invitation à l’assemblée générale annuelle

Invitation à l’assemblée générale annuelle

Québec, le 6 novembre 2017

Membres, sympathisantes et sympathisants, anciennes et anciens stagiaires, bonjour.

Je voudrais, en tant que président du conseil d’administration du Groupe d’entraide internationale Spirale, vous inviter à entrer avec nous dans notre trentième année d’existence en appui aux causes menées et défendues par le Centre Romero d’une part et, d’autre part, en activités diverses de sensibilisation aux enjeux qui secouent les aspirations ressenties par plusieurs d’entre vous en termes d’identification à une citoyenneté devenue mondiale.

Nous sommes en même temps, après 30 ans, face à des défis qui demandent de plus en plus d’énergie et de vision d’ensemble, car s’il est vrai que «tout est dans toute», il n’en demeure pas moins que ce «tout» est de plus en plus complexe.

Génesis Ortega, Reychel Tinoco y Kiara Quiroz comparten en los juegos educativos.Ainsi, l’Association du Centre Oscar Arnulfo Romero (ACOAR) est engagée dans un processus mettant en relief l’urgence de trouver des solutions durables et soutenables aux problèmes de santé et d’alimentation qui touchent les enfants et les familles de Nandaime. Et, si les astres s’alignent correctement, l’ACOAR pourrait développer et enraciner dans la ville de Nandaime, les premières pousses d’un Mouvement Vert qui s’appuiera alors sur la création de jardins familiaux, de jardins scolaires et d’une ferme-école servant à alimenter en techniques, en formations et en légumes et fruits les personnes et les familles engagées dans cette nouvelle forme de coopération agricole et sociale.

Tout un défi, tout un travail d’éducation au quotidien avec à la clé l’ouverture prochaine d’un comedor (cantine) pour les enfants des écoles du nouveau barrio (quartier) qui regroupe des gens venus de la périphérie rurale de Nandaime, amenés là par la paupérisation de leur terre. Il s’agit donc d’un plan d’ensemble alliant production locale et consommation locale au profit particulièrement des enfants et de leurs familles. Pas besoin de vous dire qu’il existe un certain scepticisme (dans la salle), mais si l’ACOAR est capable de garder les ressources humaines nécessaires à un tel travail grâce à des infrastructures adéquates et des salaires décents, nous pourrions alors parler de sceptiques confondus.

Parallèlement, l’enjeu du financement de l’ACOAR demeure puisque le gouvernement Nicaraguayen ne lui apporte aucun soutien financier et, au contraire, augmente la pression sur l’administration et la gestion des activités du Centre.

Ainsi, sont apparues les entreprises VOLCAMAR et LA SOURCE qui sont des entités créées afin de remettre tout leur profit à l’ACOAR. VOLCAMAR gère l’ensemble des activités générées par les stages alors que La Source gère tous les aspects liés aux immobilisations et à l’amélioration de celles-ci.

Aussi, après avoir travaillé conjointement avec l’ACOAR, nous avons développé une nouvelle façon de faire en sorte que tout groupe voulant faire un stage à Nandaime retrouve dans un formulaire en ligne toute l’information de base utile pour faire une soumission. Nous avons à relancer, cependant, l’ensemble de notre stratégie de promotion, car il y a de plus en plus de joueurs sur le terrain des stages solidaires maintenant.

Si vous vous êtes rendus jusqu’ici dans votre lecture, vous êtes prêtes ou prêts à poursuivre celle-ci en prenant conscience de l’importance de votre apport personnel et collectif que vous pouvez partager grâce à votre présence à notre assemblée générale cette année. C’est une année charnière, comme on dit souvent.

En effet, nous avons besoin :

  1. d’être alimenté dans notre réflexion sur les actions à mener dans les prochaines années autant en soutien à l’ACOAR qu’en activités d’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM);
  2. d’être en mesure de faire un bilan des bons et des mauvais coups permettant d’améliorer notre vie associative, nos rapports avec l’ACOAR et plus largement avec d’autres partenaires ainsi que pour promouvoir les stages;
  3. d’avoir une opinion sérieuse sur ce que nous avons comme objectif concernant la formation aux groupes de stagiaires (Gestion de ses interactions) et plus largement, car nous avons des ambitions d’ECM passablement élevées;
  4. de nous démêler dans les termes et dans les pratiques concernant le don, la charité, la philanthropie, l’acceptable et l’inacceptable.

 

 

Nous considérons que vous avez sûrement des opinions, des propositions, des connaissances à partager sur tous ces thèmes ou l’un ou l’autre d’entre eux, c’est pourquoi vous êtes cordialement invités à participer à notre assemblée générale annuelle (AGA) le 23 novembre prochain à 18h30, au local 1534 du Cégep de Limoilou. L’entrée se trouve sur la 8e avenue (au coin de la 13e rue).

Au plaisir,

 

Robert Nolet

Pour le conseil d’administration de SPIRALE

Spirale, récipiendaire d’une bourse de QUÉBEC PHILANTHROPE!

Spirale, récipiendaire d’une bourse de QUÉBEC PHILANTHROPE!

 

En décembre dernier, Spirale a eu l’honneur de recevoir une bourse de 2000$ remis par la fondation Québec Philanthrope.

Cette bourse a permis de libérer un budget pour les tâches administratives telles que la comptabilité et le secrétariat. En effet, cette aide financière permet de rémunérer le rigoureux travail de Monsieur André Gignac et de Monsieur Michel Bom. (Photo à venir)

Le conseil d’administration de Spirale tientdonc à remercier chaleureusement la fondation Québec Philanthrope.

cLouise-Leblanc_DEC4060

Robert Nolet,président de Spirale, a représenté notre organisme lors de cette soirée

 

Lien vers la soirée de remises des bourses : http://www.quebecphilanthrope.org/soiree-de-remises-daides-financieres-aux-organismes-de-la-region/

Pour en connaître davantage sur cette fondation, consultez leur site internet : http://www.quebecphilanthrope.org/

 

 

 

quebec-philantrope-logo@2x

 

Un séjour au Québec réussi pour le Centre Romero!

Un séjour au Québec réussi pour le Centre Romero!

Quelques nouvelles du séjour d’Eliette et de Yessenia à Québec

De l’idée à la réalité

L’idée d’inviter le Centre Romero au plus grand rassemblement de la société civile a germé en même temps que nous apprenions que la ville choisie était Montréal… Après de nombreux pas à imaginer le projet, nous tenons à remercier tous les donateurs et donatrices qui ont su croire en cette idée et qui ont contribué à ce que cela devienne réalité! Que le Sud vienne au Nord! Inversons l’ordre des choses et proposons-lui un rendez-vous chez nous! Le Centre Romero nous accueille depuis près de 30 ans à Nandaime… c’était à notre tour de lui rendre la pareille.  La campagne de financement menée par Spirale afin de soutenir la participation du Centre Romero au Forum Social Mondial a été un succès. Nous avons amassés 2 100$ pour ce projet grâce à un souper de financement au Galway et à des dons.

Nous tenons à remercier sincèrement toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cette campagne de financement. Merci du fond du coeur! <3

Forum social mondial du 9 au 14 août

Eliette est restée au Québec du 7 août au 10 septembre 2016. Elle a participé au Forum social mondial à Montréal notamment comme représentante du Centre Romero à une table ronde organisée par Spirale qui traitait de la question suivante : «Comment susciter l’engagement des gens qui vivent une expérience de solidarité internationale?». Cette participation au FSM lui a permis de rencontrer d’autres organismes de partout dans le monde qui luttent pour un monde meilleur.

Enfin, comme elle le mentionne dans son article (lire ici), il a été très inattendu de rencontrer plusieurs anciens et anciennes responsables de groupes ou participant(e)s qui sont passés par Nandaime. Après tout, de revoir ces personnes prouvent qu’ils sont engagés à un monde plus juste et plus équitable, qu’ils sont conscients des enjeux et qu’ils passent à l’action.  Ça fite avec la mission du Centre Romero.  #espoir #solidarité #durable #engagementcitoyen #agir

Table ronde au FSM 10 août 2016

Table ronde au FSM 10 août 2016 – intervenants 

 

Des rencontres, des réunions, des discussions

Eliette a rencontré de nombreuses personnes qui soutiennent la cause du Centre Romero et elle a même eu des cours de français à Sherbrooke avec Louise et Jean.

Cours de français avec Louise

Cours de français avec Louise

 

Arrivée de Yessenia et de Santiago

Yessenia, directrice du Centre Romero, est arrivée à Québec un peu plus tardivement avec Jacques «Santiago» Giroux, soit le 26 août.

Santiago est hospitalité depuis son arrivée à l’Hôtel-Dieu de Québec où il reçoit des soins en chimiothérapie.

Rencontre de partenaires et discussion sur les séjours solidaires

Les deux jeunes femmes du Centre Romero ont participé depuis leur arrivée à de nombreuses rencontres avec l’équipe et le conseil d’administration de Spirale, différents partenaires comme Voyage Tour Étudiant, et ce, dans le but d’assurer la pérennité des séjours solidaires à Nandaime. Elles en ont également profité pour visiter un peu Québec, Sherbrooke, Nicolet…

 

Eliette et Samuel FSM2016

Samuel et Eliette au kiosque de Spirale/Centre Romero

Jessica est une accompagnatrice de groupe du centre d'études collégiales de Charlevoix

Jessica, Eliette et Marie-Ève

FSM 10 août 2016

14114623_10154506310842490_761206207_o

14241410_1485286428151919_2036726706376283380_o

Visite de l’île d’Orléans – Yessenia, Maude et Eliette

14053905_1468880876459141_103928376684947519_o

Maryse, André et Eliette

Un projet collectif pour un monde meilleur

Un projet collectif pour un monde meilleur

Réflexion post-FSM (forum social mondial) par Eliette Mejia

La version en espagnol suivra.

Un projet collectif pour un monde meilleur

Par ElietteMejia

La participation du Centre Oscar Arnulfo Romero au Forum Social Mondial(FSM) a offert aux personnes d’autres pays d’avoir l’opportunité de connaître le travail de l’organisation. Aussi, cela a créer des opportunités de rencontres avec d’autres organisations et mouvements qui, depuis différents espaces, comme le fait le Centre Romero, réalisent un travail pour la construction d’un autre monde possible, un monde juste et équitable.

Le FSM a permis aussi d’échanger des idées, des réflexions, des critiques, des connaissances, des stratégies, de l’espoir et des rêves pour la construction de ce monde possible.

Le message du FSM et que nous ne sommes pas seuls dans la lutte pour un monde meilleur, nous sommes des milliers, qui dans le monde, réalisons diverses actions pour l’obtenir, ce monde meilleur.

Le FSM a permis aussi, bien que ce soit par accident, de se retrouver entre animateurs de groupes qui ont vécu l’expérience de solidarité à Nandaime.

Cela était très important d’avoir au Forum social mondial l’opportunité de poser un regard depuis la perspective du Centre Romero sur la formation que doivent recevoir les jeunes et les adolescents avant d’entreprendre un voyage de solidarité.

De même, il est essentiel pour nous d’établir nos attentes et de partager notre vision en ce qui concerne la participation que doivent jouer les jeunes et les adolescents une fois qu’ils reviennent de leur voyage solidaire. [L’Après-stage, c’est là que notre séjour prend tout son sens, que l’on devient citoyen]

Edgar Morin mentionne que pour avoir un sentiment de vie ou de croissance personnelle, il y a trois apects à considérer : Projet individuel, projet collectif et l’aventure intérieure qui fait référence à la spiritualité, aux valeurs que nous avons comme personne,à l’esprit qui nous guide et qui nous pousse jour après jour.

C’est important d’avoir un projet collectif pour contribuer au développement de la société. En fait, nous n’avons pas seulement besoin d’un projet individuel. C’est pour cela, que nous vous invitons à avoir, en collaboration avec le Centre Romero, un projet collectif en faveur des enfants et des adolescents de Nandaime.

 

Un proyecto colectivo para un mundo mejor

La participación del Centro Oscar Arnulfo Romero en el Foro Social Mundial permitió que personas de otros países tuvieran la oportunidad de conocer el trabajo de la organización. Así mismo fue una oportunidad de encontrarse con otras organizaciones y  movimientos que desde diferentes espacios,  a como lo hace el Centro Romero, realizan  un trabajo por la construcción de otro mundo posible, un mundo justo y equitativo.

El FSM permitió la oportunidad  de intercambiar ideas, reflexiones,  críticas, conocimientos, estrategias, esperanzas y sueños para la construcción de ese mundo posible. El mensaje del FSM es que no estamos solos en la lucha por un mundo mejor, somos miles los que en este mundo realizamos diversas acciones para conseguirlo.

El FSM también permitió, aunque por casualidad,  encontrarse con animadores de grupos que han vivido una experiencia de solidaridad en Nandaime.

Fue muy importante tener la oportunidad de plantear  en el FSM desde la perspectiva del Centro Romero la formación que deben tener los adolescentes y jóvenes antes de emprender un viaje para una experiencia de solidaridad.

Así mismo platear nuestras consideraciones en cuanto a la esperanza que nos envuelve sobre la participación  que deben desempeñar los jóvenes y adolescentes una vez que regresan de su viaje solidario.

Edgar Morín, menciona que para tener sentido de vida o crecimiento personal  se debe tener tres aspectos: Proyecto individual, proyecto colectivo y la aventura interior que tiene que ver con la espiritualidad, los valores que tenemos como persona, el espíritu que nos impulsa y nos mueve día a día.

Es importante tener un  proyecto colectivo para aportar al desarrollo de la sociedad. Y no sólo quedarnos en el proyecto individual. A eso les  invitamos en el Centro Romero a tener en conjunto un proyecto colectivo a favor de la niñez y adolescencia de Nandaime.

 

******************************************************************************************************************

Participants à la table ronde organisée par Spirale le 10 août 2016 au Forum social Mondial de Montréal

Intervenants et participants à la table ronde organisée par Spirale le 10 août 2016 au Forum social Mondial de Montréal

Randonnée pédestre au Nicaragua : départ prévu cet automne!

Randonnée pédestre au Nicaragua : départ prévu cet automne!

 

Séjour solidaire au Nicaragua pour toutes et tous

Randonnée au Nicaragua : automne 2016

Une randonnée où la faune se laisse voir...

Un singe (mono en espagnol) vu lors d’une randonnée en 2015

 

Vivez une randonnée pédestre[1] au Nicaragua cet automne encadrée d’une équipe d’animation aguerrie du Centre Oscar Arnulfo Romero (groupe d’actions communautaires ayant un permis d’agence touristique ayant son siège social à Nandaime, près de Granada) et le groupe d’entraide internationale Spirale de Québec (groupe d’appui au Centre Romero).

C’est une invitation à découvrir un paysage contrasté, une flore et une faune exceptionnelle sous un soleil fort agréable, en compagnie de deux animateurs québécois Georges Rousseau, vidéaste et Christian Chevalier, photographe, et d’un accompagnateur du groupe d’entraide internationale Spirale, Robert Nolet.

Read More »

Spirale et le Centre Romero participeront au Forum Social Mondial 2016 à Montréal

 

Et si le Sud venait au Nord ?

Et si c’était les Nicaraguayens qui venaient nous rendre visite ?

L’idée a fait son bout de chemin jusqu’à Nandaime…et c’est maintenant officiel : Spirale et le Centre Romero participeront au FSM 2016 à Montréal.

Plus de détails viendront prochainement! 

En attendant, n’hésitez pas à surveillez notre page facebook et surtout, sautez sur l’occasion! Un aussi grand rassemblement, sur toutes les thématiques inimaginables, près de chez nous, ça ne se rate pas…Pour s’inscrire : https://fsm2016.org/participer/sinscrire/

 

Vous pouvez contribuez à ce projet dès maintenant via un don à Spirale. Cela servira à couvrir les frais de participation (avion, visa, hébergement, alimentation…) des Nicaraguayens, Nicaraguayennes invitéEs.

L'équipe du Centre Romero 2016

L’équipe du Centre Romero 2016

Les femmes au Centre Romero (jour 5)

Les femmes au Centre Romero (jour 5)

«Les femmes occupent 20 % des postes de direction d’entreprise au niveau mondial en 2011» (AFP, 7 mars 2011). Ces femmes se font rares… sauf au Centre Romero qui est coordonné depuis 2006 par Yessenia Ordóñez Morales.  Et elle n’est pas seule, elle peut compter sur l’appui d’une équipe dans laquelle les femmes sont aussi bien représentées!  #JQSI2015 #TOUTESENSEMBLE

Petit clin d’oeil à ces femmes engagées pour le changement au Sud!

Ángela Lucía García Aguilar, assistante administrative du CCOAR

Intégrée au départ à la garderie de Maria Elena Savard, elle a plus tard fait partie de la troupe de danse du Centre. Vivant dans le quartier  Modesto Marin, Angela s’occupe de la logistique concernant les familles qui accueillent et  hébergent des stagiaires.  Elle travaille maintenant depuis 2 ans et 10 mois pour le centre.

01 Lucia Aguilar,Logistica CCOAR

Eliette de los Ángeles Mejía Aguirre, promotrice du CCOAR

À l’origine que de passage à la Radio Nandaimena, elle est rapidement devenue reporteure et ,aujourd’hui, la productrice et la chef de presse des nouvelles de Nandaime qui s’appelle dsormais El Cenzontle. Communicatrice sociale de profession en complémentaire avec ses études en production radiophonique et des droits sur les enfants et les adolescents, elle collabore aujourd’hui depuis 11 ans avec le CCOAR.

 

Faites rayonnez les femmes en participant à l’action citoyenne proposée par les JQSI : http://www.jqsi.qc.ca/?-Action-citoyenne-

Source :  AFP. (7 mars 2011). «Le nombre de femmes chefs d’entreprise en baisse dans le monde». Journal Le Point.fr [En ligne] http://www.lepoint.fr/societe/le-nombre-de-femmes-chefs-d-entreprise-en-baisse-dans-le-monde-07-03-2011-1303626_23.php (page consultée le 11 novembre 2015)