« NI POLICE, NI SAUVEUR, MAIS PASSEUR »

Il n’est pas souhaitable d’avoir l’attitude policière ou salvatrice quand on rame à contre-courant. Santiago propose d’être passeur/e de solidarité.

Les anciennes stagiaires du Collège Mont Notre-Dame de Sherbrooke font figure de passeure avec leur projet de café solidaire initié il y a quelques années. Lors de la rencontre avec Santiago le 19 mars dernier, ils se sont donner un défi supplémentaire: trouver des adhérants à la campagne du 30 sous.

L’initiative du café est parti d’étudiantes qui étaient allées au Nicaragua. Leur initiative a tout de suite été appuyée par Rémi, leur enseignant de mathématique. Au départ un petit local suffisait, mais vite elles ont été rattrapées par leur succès. Avec l’aide de la direction de l’école le café a été déménagé dans un local plus grand. Celui-ci a été aménagé comme un vrai café où règne une ambiance qui donne le goût d’y rester.

Il est ouvert tous les matins et tous les midis, même parfois le samedi pour l’école de danse qui loge dans l’école.

Grâce à ce projet étudiant, un projet du Centre Romero peut être appuyé à chaque année. Cette année, c’est probablement la garderie qui a repris ses activités à temps partiel qui en bénéficiera.

This post was written by
Comments are closed.