Organisation

Logo-Centre-RomeroLe Centre communautaire Oscar A. Romero a été fondé en 1989 dans la ville de Nandaime, au Nicaragua, par des jeunes et un Missionnaire du Sacré-Coeur québécois, Jacques Giroux, communénent appelé Santiago. Le Centre Romero est une organisation à but non lucratif, aujourd’hui reconnue comme «coopérative de services multiples». Il est libre de toute appartenance politique partisane et  se dit d’inspiration chrétienne dans sa vision globale d’un monde juste. Il tient d’ailleurs son nom de l’archevêque salvadorien qui, converti sur le tard à la cause des appauvris-es et des victimes de la dictature, a été assassiné par cette dernière en 1980.

Le Centre Romero est géré par une quinzaine d’employés, dont la directrice générale, Yessenia Morales. Bien que Santiago demeure soit actuellement président du conseil d’administration de la coopérative, celle-ci est complètement indépendante de Spirale ou de toute autre organisation.

Plus d’information sur l’historique du Centre Romero dans ce témoignage de Santiago et la petite histoire de Spirale.

Mission

Le Centre Romero  cherche à promouvoir le développement des capacités des personnes, à susciter les conditions favorables pour que les jeunes puissent vivre un apprentissage sain, et à faire connaître de même qu’à défendre les droits des jeunes de Nandaime.  Pour ce faire, différentes stratégies d’apprentissage sont utilisées :

  • À partir de l’expérience, acquisition de connaissances favorables à une créativité de nature à changer la réalité;
  • Promotion de l’expression artistique;
  • Promotion de saines relations affectives, dans un climat de justice et d’équité;
  • Promotion et défense des droits humains
  • Promotion du respect de l’environnement (vision écologique)
  • Promotion d’une économie sociale et solidaire, notamment par le biais du tourisme alternatif et du commerce équitable;
  • Mise en place de moyens de communication alternatifs
  • Services socio-économiques alternatifs

La méthodologie du Centre Romero consiste à apprendre à même l’action, favorisant une participation active et l’attention à l’expérience telle qu’elle se vit dans la vie de tous les jours.  Ce faisant, il porte une attention particulière à l’égalité entre les hommes et les femmes.