Projets

Au fil des ans, le Centre Romero a initié divers projets communautaires dont plusieurs se poursuivent aujourd’hui. Actuellement, les projets s’inspirent de l’approche du développement à échelle humaine et visent prioritairement à répondre aux besoins de PARTICIPATION, d’IDENTITÉ et d’AFFECTION (PIA) des jeunes. Un des objectifs est de permettre aux personnes de développer leur pouvoir d’agir, autant individuel que collectif.

Projets actuels

radio-NandaRadio communautaire La Nandaimeña

En ondes depuis 2001, La Nandaimeña est la radio la plus écoutée de la région. En plus d’offrir de l’information et des émissions éducatives, elle permet à des jeunes de s’initier aux rudiments du journalisme et de l’animation. Il est possible d’avoir des nouvelles ou d’écouter la radio en ligne à partir du site de La Nandaimeña.

487086_4114188461235_2140639886_nFormation et organisation citoyennes pour les jeunes

Dans le cadre du projet Jeunes en marche vers la construction de citoyenneté (traduction libre de Niñez y Adolescencia : hacia construcción de ciudadanía en el municipio de Nandaime), environ 55 jeunes ont reçu de la formation sur leurs droits, pour ensuite pouvoir formuler des propositions visant à améliorer leurs conditions de vie et finalement pour porter et défendre leurs revendications auprès des autorités concernées. Des marches ont été organisées par les jeunes et la revue La Rayuela a fait connaître leur démarche à la population de Nandaime. Plus d’information sur ce projet en espagnol.

navidadQuelques groupes artistiques :

  • Troupes de danse folklorique
  • Troupe de théâtre
  • Cours de musique
  • Cours de dessin et de peinture

Depuis les tout débuts du Centre Romero, des jeunes de tous les âges peuvent apprendre différentes formes d’expression artistique. Les cours sont un moyen d’apprentissage et aussi d’un temps de loisir et de récréation pour les jeunes. Le Centre Romero tente également de valoriser et de sauvegarder le folklore nicaraguayen. Des spectacles sont régulièrement présentés aux groupes de stage et, quelques fois par année, ce sont des milliers de personnes de Nandaime qui assistent à des spectacles à grand déploiement offerts par le Centre Romero.

Ferme Vida y Esperanza

La ferme du Centre Romero est située à cinq kilomètres de la ville. Pendant plusieurs années, elle a été un lieu de formation, pour des jeunes de Nandaime, sur les rudiments de l’agriculture biologique. Présentement, la production est très limitée en raison d’un problème d’alimentation en eau. Pour les gens de Nandaime, la ferme est devenue un lieu de repos, un moyen de décrocher de la vie quotidienne. Pour les groupes du Québec, c’est l’endroit idéal où découvrir la richesse de la faune et de la flore du Nicaragua.

100_4838-titeGarderie María Elena Savard

Le Centre Romero a besoin de nouveaux locaux pour travailler avec les jeunes. Il souhaite rénover et agrandir l’ancienne garderie Marie-Hélène-Savard, à l’abandon depuis plusieurs années. Environ 120 jeunes des barrios Francisco Estrada et Modesto Marín, âgés de 4 à 15 ans, pourront profiter des nouvelles installations et y recevoir des services de garde et d’animation assurés par d’autres jeunes et du personnel du Centre Romero. Lire l’historique et le projet de relance de la garderie.

Bourses d’études

Au fil des années, le Centre Romero a encouragé des dizaines de jeunes à poursuivre leurs études en les soutenant financièrement. Les bourses peuvent servir autant à des élèves du primaire qui ont besoin de matériel qu’à des étudiantes et des étudiants qui font une technique ou des études universitaires. Les jeunes qui reçoivent des bourses s’engagent à la « rembourser » en contribuant aux activités du Centre Romero.

Hamac-titeProduction artisanale (commerce équitable)

En 1995, des jeunes de Nandaime et de communautés rurales des environs ont commencé à produire des bracelets, les « bracelets de l’amitié », pour les revendre au Centre Romero. En 1996, des mères de famille de Nandaime ont reçu de la formation, ont formé un collectif de travail et ont commencé à produire et à vendre des hamacs au Centre Romero, toujours selon les principes du commerce équitable. Les bracelets et les hamacs sont soit revendus au Québec par l’intermédiaire de Spirale, soit revendus directement aux groupes de stage à Nandaime.

Appui aux familles d’accueil

Appui à des communautés rurales