Invitation à l’assemblée générale annuelle

Invitation à l’assemblée générale annuelle

Québec, le 6 novembre 2017

Membres, sympathisantes et sympathisants, anciennes et anciens stagiaires, bonjour.

Je voudrais, en tant que président du conseil d’administration du Groupe d’entraide internationale Spirale, vous inviter à entrer avec nous dans notre trentième année d’existence en appui aux causes menées et défendues par le Centre Romero d’une part et, d’autre part, en activités diverses de sensibilisation aux enjeux qui secouent les aspirations ressenties par plusieurs d’entre vous en termes d’identification à une citoyenneté devenue mondiale.

Nous sommes en même temps, après 30 ans, face à des défis qui demandent de plus en plus d’énergie et de vision d’ensemble, car s’il est vrai que «tout est dans toute», il n’en demeure pas moins que ce «tout» est de plus en plus complexe.

Génesis Ortega, Reychel Tinoco y Kiara Quiroz comparten en los juegos educativos.Ainsi, l’Association du Centre Oscar Arnulfo Romero (ACOAR) est engagée dans un processus mettant en relief l’urgence de trouver des solutions durables et soutenables aux problèmes de santé et d’alimentation qui touchent les enfants et les familles de Nandaime. Et, si les astres s’alignent correctement, l’ACOAR pourrait développer et enraciner dans la ville de Nandaime, les premières pousses d’un Mouvement Vert qui s’appuiera alors sur la création de jardins familiaux, de jardins scolaires et d’une ferme-école servant à alimenter en techniques, en formations et en légumes et fruits les personnes et les familles engagées dans cette nouvelle forme de coopération agricole et sociale.

Tout un défi, tout un travail d’éducation au quotidien avec à la clé l’ouverture prochaine d’un comedor (cantine) pour les enfants des écoles du nouveau barrio (quartier) qui regroupe des gens venus de la périphérie rurale de Nandaime, amenés là par la paupérisation de leur terre. Il s’agit donc d’un plan d’ensemble alliant production locale et consommation locale au profit particulièrement des enfants et de leurs familles. Pas besoin de vous dire qu’il existe un certain scepticisme (dans la salle), mais si l’ACOAR est capable de garder les ressources humaines nécessaires à un tel travail grâce à des infrastructures adéquates et des salaires décents, nous pourrions alors parler de sceptiques confondus.

Parallèlement, l’enjeu du financement de l’ACOAR demeure puisque le gouvernement Nicaraguayen ne lui apporte aucun soutien financier et, au contraire, augmente la pression sur l’administration et la gestion des activités du Centre.

Ainsi, sont apparues les entreprises VOLCAMAR et LA SOURCE qui sont des entités créées afin de remettre tout leur profit à l’ACOAR. VOLCAMAR gère l’ensemble des activités générées par les stages alors que La Source gère tous les aspects liés aux immobilisations et à l’amélioration de celles-ci.

Aussi, après avoir travaillé conjointement avec l’ACOAR, nous avons développé une nouvelle façon de faire en sorte que tout groupe voulant faire un stage à Nandaime retrouve dans un formulaire en ligne toute l’information de base utile pour faire une soumission. Nous avons à relancer, cependant, l’ensemble de notre stratégie de promotion, car il y a de plus en plus de joueurs sur le terrain des stages solidaires maintenant.

Si vous vous êtes rendus jusqu’ici dans votre lecture, vous êtes prêtes ou prêts à poursuivre celle-ci en prenant conscience de l’importance de votre apport personnel et collectif que vous pouvez partager grâce à votre présence à notre assemblée générale cette année. C’est une année charnière, comme on dit souvent.

En effet, nous avons besoin :

  1. d’être alimenté dans notre réflexion sur les actions à mener dans les prochaines années autant en soutien à l’ACOAR qu’en activités d’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM);
  2. d’être en mesure de faire un bilan des bons et des mauvais coups permettant d’améliorer notre vie associative, nos rapports avec l’ACOAR et plus largement avec d’autres partenaires ainsi que pour promouvoir les stages;
  3. d’avoir une opinion sérieuse sur ce que nous avons comme objectif concernant la formation aux groupes de stagiaires (Gestion de ses interactions) et plus largement, car nous avons des ambitions d’ECM passablement élevées;
  4. de nous démêler dans les termes et dans les pratiques concernant le don, la charité, la philanthropie, l’acceptable et l’inacceptable.

 

 

Nous considérons que vous avez sûrement des opinions, des propositions, des connaissances à partager sur tous ces thèmes ou l’un ou l’autre d’entre eux, c’est pourquoi vous êtes cordialement invités à participer à notre assemblée générale annuelle (AGA) le 23 novembre prochain à 18h30, au local 1534 du Cégep de Limoilou. L’entrée se trouve sur la 8e avenue (au coin de la 13e rue).

Au plaisir,

 

Robert Nolet

Pour le conseil d’administration de SPIRALE

This post was written by
Administratrice sur le conseil d'administration de Spirale de 2010 à aujourd'hui. Stagiaire au Nicaragua en 2011. Enseignante de français au secondaire depuis peu. Responsable des communications
Comments are closed.