Les femmes au Centre Romero – portrait de la directrice (Jour 3)

Les femmes au Centre Romero – portrait de la directrice (Jour 3)

Cette année, les #JQSI2015 nous servent le thème «Toutes ensemble» un thème tout indiqué pour vous présenter quelques projets du Centre Romero et des femmes au cœur de son action. «Toutes ensemble» est un thème inclusif, qui réfère autant au masculin qu’au féminin, mais qui défie la vieille ritournelle (lire règle de grammaire) qui rappelle depuis toujours que le masculin l’emporte… Le Centre Romero bat cette idée et prône l’égalité. Soyons fiers!

Une femme de décisions : Yessenia del Carmen Ordóñez Morales

Coordonatrice du CCOAR depuis 2006 et directrice de la Radio Nandaimena.

Dès son jeune âge, Yesssenia a commencé à s’impliquer avec les enfants en travaillant durant son adolescence dans le milieu communautaire notamment à la garderie Maria Elena Savard, dans un groupe de réflexion nommé Caminantes del Amor. Pour ensuite, ouvrir ses horizons et travailler au niveau administratif ainsi que dans la planification de lignes directrices concernant des stratégies  pour organiser le travail social à la Radio Nandaimena. Mais même à l’âge de 11 ans, elle avait déjà l’habitude d’aider le père Santiago dans son travail pastoral. Dès la formation du centre, Yessenia fût très présente et encore aujourd’hui, avec des études complétés dans le domaine du travail social, de la politique, des droits des enfants et de leur développement, des enfants et des adolescents, le développement du pouvoir d’agir et la planification de stratégies.

Yessenia est une femme très occupée, mais  ô combien passionnée. Elle coordonne l’équipe du centre en plus de s’y impliquer corps et âme. Ces temps-ci, elle collabore avec les missionnaires de Granada pour l’élaboration et la réalisation de projet d’alimentation pour les enfants du préscolaire (2 COMEDORES INFANTILES QUE A LA VEZ SON PRE-ESCOLARES). À cela s’ajoute les tâches quotidiennes :  préparer les horaires pour les groupes et coordonner leur accueil, résoudre tous les problèmes légaux liés à la coopérative, de la radio… et d’autres partenariats avec des tours operadoras Volcamar y La Source . Heureusement, elle peut compter sur Denis Bustos et Eliette Mejía qui « son [su] mano derecha».

Elle est aussi une artiste. Elle a dansé pendant 10 ans et a enseigné pour la troupe de danse nicaraguayenne en plus d’y concevoir les costumes, choisir les couleurs et les détails de chaque nouvelle robe groupes de danse Xochilt -Sol.

Elle a crée et produit de nombreux événements artistiques culturels qui ont réuni entre 2000 et 5000 personnes dans la ville de Nandaime. Elle travaille aussi à la programmation des émissions socio-culturelles et éco-spirituelles de la Radio la Nandaimeña.

Avec Oscar Danilo Noguera, elle a aussi co-produit des pièces de théâtre qui promeuvent les droits des femmes et des enfants et qui sont présentées au Centre Romero.

Enfin, Yessenia a également étudié deux ans à l’Université Laval avec succès (La note A). Elle n’a pas eu le temps de commencer à écrire sa thèse de doctorat encore…
C’est une grande femme qui pousse le centre Romero à se renouveler, à aller de l’avant et à être un acteur de changement pour sa communauté.
01 Yessenia Ordoñez y Jacques Goroux, directora y fundador del CCOAR

 

This post was written by
Administratrice sur le conseil d'administration de Spirale de 2010 à aujourd'hui. Stagiaire au Nicaragua en 2011.
Comments are closed.