Économie sociale et solidaire

Économie sociale et solidaire

« Dans le modèle européen d’État social, on considérait que la solidarité n’était pas un acte de générosité, mais le fondement même d’une économie efficace[1]. » L’économie sociale et solidaire reprend ce fondement dans le but de construire un système économique complémentaire ou parfois parallèle au monde capitaliste tant à l’échelle locale qu’internationale.

On considère 3 types d’entreprises d’économie sociale:

  • les coopératives
  • les mutuelles
  • les Organismes sans but lucratif (OSBL) à vocation économique

L’économie sociale et solidaire se distingue parce qu’elle mise sur la gestion collective et démocratique et elle place les valeurs humaines devant le profit. Par exemple, ce que fait le Centre Romero est de l’économie sociale.

Au Québec, plusieurs services d’aide domestique, des services de gardes et des salons funéraires font parti de ce vaste réseau d’économie sociale. Vous cherchez un service d’impression, un traiteur, des assurances ? Vous pouvez faire une recherche par région ici: http://economiesocialequebec.ca

 



[1] Riccardo PETRELLA, Pour une nouvelle narration du monde, Montréal, Écosociété, 2007, p.43.

This post was written by
Comments are closed.