Les travailleurs derrière nos vêtements

En avril dernier, plus de 500 travailleurs d’un atelier de misère (sweatshop) au Bangladesh sont morts alors que l’usine où ils travaillaient s’est effondrée. Ce terrible accident refait surgir le dossier de l’exploitation des travailleurs du Sud pour nous permettre d’acheter à bas prix.

Que peut-on faire contre l’industrie de la misère dans le secteur du textile?

1- S’informer: Guide du vêtement responsable d’Équiterre

2- S’indigner: Appuyez les campagnes de pression d’éthique sur étiquette

3-S’impliquer: Acheter des vêtements responsables (équitables, recyclés ou faits au Québec)

Et plus encore! à vous de trouver…

En complément vidéo: la conférence du Centre Romero sur les maquilas du Nicaragua en espagnol (avec la traduction en français de Santiago).

 

 

This post was written by
Comments are closed.