Les visages du forum.

On nous a dit avant le forum que bien souvent, les discussions de couloirs au forum sont souvent aussi sinon plus intéressantes que les discussions lors des ateliers eux même. Eh bien c’est tout à  fait vrai! Au sein de la délégation québécoise dont je fais partie, a été créé  une page facebook inspirée des projets Humans of New York et portraits de Montreal. Il s’agit  de prendre en photo des gens inspirants qu’on rencontre et de les decrire avec une citation de leur cru. J’avais envie de vous parler un peu de mes rencontres des derniers jours.

Kimo un jeune homme engagé.

Lors de la marche d’ouverture, Véronique, une de mes compagnes de voyage a rencontré Kimo, un jeune homme tunisien âgé  de seulement 15 ans qui milite pour que les choses changent en Tunisie depuis déjà quelques années. Il s’exprime à travers l’art. Par des dessins ou même des graffitis dans la ville.

Un etudiant rencontré dans le metro après  la marche d’ouverture.

Trempées jusqu’aux os et ne sachant pas trop où débarquer, nous avons demandé notre chemin à un étudiant près de nous. Il devait debarquer quelques arrêts plus loin que nous, mais a proposé  de débarquer avec nous et de nous guider jusqu’à notre hotel. Tout au long du trajet il nous a parlé  de la Tunisie avant et après  Ben Ali

Ramy et Weine deux etudiants en science.
Nous les avons rencontrés entre deux ateliers mercredi. Ils nous ont parlé du groupe avec lequel ils travaillent et qui vise a enseigner les sciences et l’astronomie aux jeunes et aux enfants. 

              
Imene etudiante en ingénierie 
Cette rencontre là  aussi s’est fait dans le metro. Après une longue journée au forum, sur le chemin du retour le metro s’est arrêté. A suivi un message en arable et plusieurs personnes sont débarquées du metro pour continuer à pied. Voyant qu’on  se demandait ce qui se passait, elle s’est approchée de nous et nous a dit qu’ils devaient changer la direction du rail de metro, que ca prendrait environ 15 20 minutes. Finalement nous sommes sorties du metro et elle nous a accompagné jusqu’à la station ou on devait normalement débarquer. Elle s’est  même proposée pour nous faire visiter aujourd’hui la Medina (le souk et la vieille ville).

Hier en journée  j’ai rencontré Adrien, un étudiant très interpellé par les changements climatiques. Il est en chaise roulante et a eu le courage de venir seul de France pour assister à  des ateliers sur le sujet et faire lui aussi des rencontres intéressantes.

Un souper avec un autre couple d’étudiants tunisiens.

On se promenait une gang de quebecois à la recherche d’un restaurant en fin de soirée  et nous avons croisé un couple d’étudiants qui nous ont invités à participer à leur atelier du lendemain. Finalement, ils nous ont aidé  à  trouver un restaurant sympathique et ont mangé  avec nous.

Et ma rencontre d’hier, celle qui m’a  le plus marqué je crois est celle avec des étudiants de Hong Kong. Ils étaient très intéressés  par la grève etudiante de 2012 au Quebec parce que les etudiants de Hong Kong tentent eux aussi de protester contre les actions de leur gouvernement. On à  pu le voir lors de la revolution des parapluies où près d’un million de personnes ont occupé  le centre ville de Hong Kong pendant plusieurs jours. 

J’avoue que les rencontres qui m’ont le plus fait réfléchir sont celles des etudiants de Hong Kong et d’Adrien. Les etudiants en connaissaient plus sur la grève et les revendications des etudiants qu Québec que la plupart des québécois que je connais. J’ai  même lu des articles dans des journaux arabes qui parlaient de la nouvelle grève et des manifestations qui ont eu lieu dans les derniers jours au Québec. Adrien lui, aurait pu me donner un cours sur les sables bitumineux et leurs effets sur l’environnement. Je me suis demandée: Est-ce normal que des gens qui vivent littéralement à  l’autre bout du monde s’intéressent plus aux enjeux qui touchent notre pays que nous même les quebecois ou les canadiens?

Envoyé depuis un mobile Samsung

This post was written by
Comments are closed.