No pasarán

Carlos Mejía Godoy est un des plus célèbres chanteurs du Nicaragua. Sa chanson No pasarán reflète bien les sentiments que pouvaient vivre les guerilleros qui partaient luter contre la dictature des Somoza.

La chanson est une lettre qui aurait pu être écrite par n’importe quel jeune homme qui partait de son village pour libérer son peuple, avec pour seule motivation des jours meilleurs pour lui et sa famille.

Si l’année 1990 a marqué l’enterrement des armes et le retour à la paix, le Nicaragua n’est toujours pas à l’abri d’oppressions de toutes sortes… en témoigne le récent de projet de Canal interocéanique qui sera propriété chinoise.

Vendra la guerra,amor
yo me envolvere en su sombra invensible
como un fiero leon protegere esta tierra,
mis cachorros,
nadie, nadie detendra esta victoria
armada de futuro, hasta los dientes
que truene hasta la frontera
luchamos para vencer

No pasaran…

(La guerre commencera, mon amour

Je m’engagerai dans son ombre invincible

comme un lion féroce, je protégerai cette terre,

mes lionceaux,

personne, mais personne n’arrêtera la victoire

armée de futur jusqu’au dents

qui résonne jusqu’à la frontière

nous luttons pour vaincre

Ils ne passerons pas…)

 

This post was written by
Comments are closed.