Invitation au Brunch-bénéfice 2021 (virtuel)

Invitation au Brunch-bénéfice 2021 (virtuel)

Invitation au brunch 2021, en hommage à Père Santiago (Père Jacques Giroux, msc)  et à l’Assemblée générale du Groupe d’entraide internationale Spirale

Nous vous invitons à participer virtuellement au brunch bénéfice 2021 et à prendre part à notre assemblée générale annuelle.

Nous vous attendons donc samedi le 27 novembre de 9h à 11h30 !

Cette année, notre brunch et AGA revêtent un parfum d’éternité et de résilience à la suite du décès de celui qui a incarné la volonté de collaboration entre le Québec et la ville de Nandaime au Nicaragua depuis 1986 : Jacques Santiago Giroux, MSC.

Rendons ainsi hommage à notre ami Jacques Santiago Giroux et à son œuvre pour qu’elle perdure contre vents et marées.

Nous souhaitons une paix sociale et un niveau de sécurité au Nicaragua nous permettant de reprendre des stages étudiants et adultes. C’est pourquoi, avant que ces stages prennent vie, nous lançons cette année notre campagne annuelle de financement en vous lançant l’appel « Restons forts ».

Vos dons sont plus nécessaires que jamais pour maintenir une stabilité de la mission du Centre Romero en permettant de conserver des ressources humaines crédibles en place ainsi que de jouir librement des infrastructures développées pour les citoyennes et les citoyens de Nandaïme par Jacques Santiago Giroux et l’ACOAR depuis des lustres.

Ce sera un réel plaisir de vous y rencontrer !

Un mot du président de Spirale

Chères amies, chers amis, chères donatrices et chers donateurs,

Vous êtes cordialement invités à participer au Brunch bénéfice 2021 de Spirale ainsi qu’à son assemblée générale annuelle, qui revêtent cette année un parfum d’éternité et de résilience à la suite du décès de celui qui a incarné la volonté de collaboration entre le Québec et la ville de Nandaïme au Nicaragua depuis 1985 : Jacques Santiago Giroux.

Le père Jacques Santiago Giroux lors du brunch-bénéfice de 2019

En effet, pour vous qui avez plus souvent qu’autrement le nez dans les actualités tous azimuts, vous avez sûrement et durement constaté que cette dernière année a été ardue pour toutes et tous, ici comme au Nicaragua notamment.

Comme beaucoup d’autres pays qui connaissent des lacunes à certains niveaux, particulièrement en accès aux services de santé et à l’éducation, le Nicaragua a subi, depuis les tensions sociales d’avril 2018, des répercussions intenses et incessantes sur tous les plans.

Le Nicaragua mène une lutte inégale contre la COVID depuis sa triste apparition et le gouvernement est avare de statistiques sur la situation à cet égard. De plus, les élections, cet automne, rendent le pays bien instable et il est difficile de prévoir ce qui sera possible de réaliser  à la suite de celles-ci en termes d’activités.

Nous souhaitons une paix sociale et un niveau de sécurité nous permettant justement de reprendre d’ici juin 2022 des stages étudiants et adultes. C’est pourquoi, avant que ces stages prennent vie, nous lançons cette année notre campagne annuelle de financement en vous lançant l’appel « Restons forts ».

C’est une campagne historique à notre sens, car l’ACOAR et Spirale tiennent à être tout à fait transparents en mentionnant avec insistance qu’avec l’absence de stagiaires et devant la situation actuelle précaire au Nicaragua, les dons sont plus nécessaires que jamais pour permettre au Centre de continuer à réaliser sa mission auprès des jeunes et des adultes en restant ouvert, même s’il est difficile actuellement, à cause des conditions sanitaires, d’effectuer des activités pour la communauté. 

Selon Santiago : L’ACOAR doit conserver ses acquis : L’auberge, le centre récréatif, le local de la garderie et du comedor, la radio, la ferme-école…

À cause de cette volonté de Santiago, ici et à Nandaïme, nous agissons avec beaucoup de résilience. Ainsi, des activités culinaires ont été organisées avec les enfants lors des accalmies de propagations de la Covid, puis des paniers alimentaires ont été distribués lorsque ce n’était pas possible de se rassembler.

Oui, vos dons sont plus nécessaires que jamais pour  maintenir une stabilité de la mission du Centre Romero en permettant de conserver des ressources humaines crédibles en place ainsi que de jouir librement des infrastructures développées pour les citoyennes et les citoyens de Nandaïme par Jacques Santiago Giroux et l’ACOAR depuis des lustres.

Nous vous invitons donc à participer au Brunch, à y faire un don et aussi à prendre part à notre assemblée générale annuelle qui se tiendra à la suite du Brunch le 27 novembre. Nous vous attendons donc de 9h à 11h30 et plus au besoin !

Rendons ainsi hommage à notre ami Jacques Santiago Giroux et à son œuvre pour qu’elle perdure contre vents et marées.

Pour toutes questions ou aide à débuter votre équipe Simplyk, vous pouvez contacter Sandrine, notre responsable de la coordination de la Campagne de levée de fonds au spirale@groupe-spirale.org.

Robert Nolet

Au nom du Conseil d’administration du Groupe d’entraide internationale Spirale

Pourquoi participer à la campagne du trente-sous

La campagne du trente-sous… Qu’est-ce que c’est ? Si vous ne la connaissez pas encore et que vous souhaitez soutenir le centre Romero au Nicaragua, suivez ce lien :Campagne du trente-sous

Maintenant, pourquoi participer à cette campagne ? Quelques réponses de Santiago.

  1. Parce que le Centre Romero a perdu cette année une subvention annuelle de 38 000$

«Avec les coupures du gouvernement fédéral, le CC (centre communautaire Romero) ne bénéficie plus d’une subvention de 38 000$ par année… » 

2. Parce que le Centre Romero a plusieurs projets en cours et notre soutien compte pour les mener à terme. Tous ces projets visent le développement d’une société plus juste. 

«Nous avons un grand défi à relever… Ensemble, (je dis bien ensemble), nous pouvons donner au CC son manque pour son travail de formation auprès des enfants, des jeunes et des femmes. Nous avons déjà reçu 10,000$ pour combler notre déficit subventionnel ; il nous faut aller chercher 28,000$ grâce à la « campagne du 30 sous par jour » (10$ mensuellement).Un petit geste de votre part permettra, entre autres, à un enfant de participer aux formations du centre Romero durant 6 mois. Les enfants ont le choix entre participer à un programme de radio, à des groupes de danse et de théâtre. Tous les groupes ont un volet écologique: culture en bac, culture biointensive, recyclage… »

3. Parce que 10$ par mois, ça peut paraître peu… mais, si on se regroupe, pour le centre Romero, ça signifie beaucoup. 

«Sortez votre calculatrice : 10$ par mois X par 12 mois = 120$ par année. Si nous divisons 28 000$ par 120$, ça nous dit que nous avons besoin d’environ 230 nouveaux donateurs mensuels.»

 

203 québécois québécoises ont déjà dit oui à la campagne du 30 sous. Joignez-vous à eux dans une Spirale de solidarité, de justice, d’amitié sociale, de partage. Votre don solidaire donnera des ailes à des enfants, jeunes, femmes sans opportunités en permettant au CC de développer leur pouvoir d’agir individuel, familial et collectif.

Partagez le mouvement et surveillez notre blog pour plus d’exemples de projets et réalisations du CC!

 

Septembre 2015, campagne du trente-sous

Nos prochains rendez-vous

– Du 12 au 23 novembre : Journées québécoises de la solidarité internationale

– Dimanche 23 novembre : kiosques de Spirale lors de la Journée Nord-Sud au Musée de la civilisation de Québec

– Samedi 29 novembre 2008 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE (lieu à confirmer)

ACTIVITÉS PASSÉES

– 8 octobre à Québec : COCKTAIL-BÉNÉFICE au profit du Centre Romero

Rencontres avec Santiago, Denis Gaitán, Karla et Teresa, dernières nouvelles du Centre Romero et présentation du livre Stages internationaux : de l’illusion d’aider à la solidarité :

– Le 3 octobre à 19h à la polyvalente Le Boisé de Victoriaville (605, rue Notre-Dame Est)

– Le 9 octobre à 19h à la bibliothèque du Collège Notre-Dame-de-l’Assomption de Nicolet (225, rue Saint-Jean-Baptiste)

– Le 14 octobre à 19h au Collège Mont Notre-Dame de Sherbrooke (114, rue de la Cathédrale)